loader image

Voici comment vraiment utiliser les points des cartes de crédit pour économiser plus

Qui ne voudrait pas réduire une detteaugmenter ses REER, se sentir moins serré dans son budget, ou même s’offrir des vacances en famille ou entre amis? En devenant plus efficace dans la gestion des dépenses courantes grâce aux points de cartes de crédit, on arrive à économiser et à atteindre les objectifs ciblés. 

Et pourquoi payer avec une carte de crédit pourrait vous aider? Parce qu’elle génère des points de récompenses qu’on va appliquer ensuite sur les dépenses, et ainsi économiser. Même les cartes de crédit sans frais de cotisation ou qui n’exigent pas un revenu annuel minimal, octroient des points ou des remises en argent, comme c’est le cas par exemple de la Carte de crédit Remises Tangerine. Ce n’est pas le cas des cartes de débit, des chèques et du comptant.

Trois recommandations à propos des cartes de crédit :

  1. Payez avec une carte de crédit à moins que le fournisseur ne l’accepte pas. 
  2. Payez toujours la totalité de votre solde sur votre carte de crédit chaque mois. Il n’y a pas de système de récompense qui réussira à dépasser les taux élevés des intérêts demandés par les réseaux de cartes de crédit. Donc, on remet tout à 0 à chaque mois et on paie 0 % d’intérêt. Sinon le jeu ne vaut pas la chandelle. 
  3. Magasinez les offres des institutions financières en matière de cartes de crédit. Elles sont nombreuses et variées. La fidélité à notre banque ne paie pas toujours.

Voici maintenant 5 dépenses courantes sur lesquelles vous pourriez économiser grâce aux points de vos cartes de crédit.

1. L’épicerie 

Elle constitue une bonne partie du budget. Je vous livre mon meilleur truc pour économiser — en plus des «imbattables», des applications Food Hero, Flash Food et Reebee de ce monde ou le fait de cuisiner maison.  

Si vous allez chez Métro, Super C, Tigre Géant ou certains IGA, sachez que les cartes de crédit American Express sont acceptées. Or, la Carte Cobalt American Express donne 5 X les points par dollar dépensé en épicerie. Lorsqu’on y adhère, elle octroie aussi 2 500 points par mois après des dépenses de 500 $. Personnellement j’ai obtenu 600 $ de remise en points dans une année, que j’ai appliqué sur un voyage. À chacun ses objectifs!

Si je fais mes emplettes dans d’autres épiceries comme Maxi, Provigo ou Costco, j’utilise ma carte de crédit du réseau Mastercard. La promotion de la Carte Platine Mastercard de la Banque Nationale est bien intéressante ces temps-ci. Elle n’exige pas de revenu annuel minimal, donne à l’adhésion un beau bonus de 35 000 points (valeur de 315 $) et est gratuite la première année. Ces points peuvent donc servir à alléger votre budget ou à autre chose. 

2. Les achats de vêtements

Lorsque je vais dans les épiceries qui acceptent les cartes de crédit American Express, j’en profite pour acheter des cartes-cadeaux de mes magasins préférés. La Vie en rose, Simons, Sports Experts, Amazon etc. L’achat de ces cartes-cadeaux me donne 5 fois les points puisque je les achète en épicerie. Mais ça pourrait aussi être dans un dépanneur Couche-Tard. Je reçois ainsi un retour de 5 % sur ma dépense. Mais ce n’est pas fini. 

Une autre stratégie à l’égard des vêtements, outre les sympathiques friperies, est de toujours passer par la Eboutique d’Aéroplan ou le AirMiles shop du programmes de fidélité d’AIR MILES. Plusieurs de mes commerces favoris se trouvent sur ces portails et bonifient mes achats de leurs devises (Aéroplan et Air Miles). 

Et ce, c’est EN PLUS des points obtenus sur ma carte de crédit lors de l’achat de la carte-cadeau. Les articles y sont vendus au même prix qu’en ligne ou en magasin. On appelle ça « faire coup double » . Ces miles accumulés me serviront à voyager.

3. La téléphonie

On a tous un cellulaire et un service internet. Et je suppose qu’on a tous fait l’exercice de comparer les meilleurs forfaits avant de choisir le nôtre. Sinon, je vous suggère de le faire. 

Eh bien, sachez qu’il existe la Carte Visa Infinite Momentum ScotiaMD sans frais annuels la première année, c’est l’une des meilleures cartes de crédit Visa avec remise en argent au Canada. Elle donne accès à des remises de 4 % sur les paiements périodiques, disons chez Bell, et de 10 % sur tous les achats des trois premiers mois jusqu’à concurrence de 2 000 $.

C’est sans compter son assurance protection qui couvre les appareils mobiles. Vous savez, cette tasse de café renversée sur le portable est si vite arrivée.

4. L’essence et les transports en communs

Que vous preniez l’autobus, le train ou la voiture, la carte mentionnée plus haut pour la téléphonie vous donne en plus, 2 % de retour sur les transports en commun et l’essence. Un retour de 2 % sur votre carte OPUS, ça vous dirait? 

Il n’y a pas de petites économies dit-on. Mais je vous informe aussi que si les frais de transport représentent une dépense importante pour vous, d’autres cartes de crédit offrent davantage.

5. Les paiement d’impôt

Vous avez bien lu. Il est possible, en passant par une tierce partie, de payer impôts,  taxes de bienvenue et taxes municipales avec notre carte de crédit. L’occasion de débloquer de généreux bonus de certaines cartes qui demandent un montant minimal d’achat dans un délai bref de trois mois. Cette tactique permet la récolte des points offerts en bonus à l’adhésion, parfois d’une valeur de plus de 1 000 $ comme par exemple avec les cartes American Express.

Plusieurs fournisseurs peuvent être payés via les services de PaySimply ou Plastiq, reconnus par l’Agence du Revenu Canada. Bien entendu, ces tierces parties chargent un frais de 2,5 à 2,85 % respectivement, pour chaque transaction. Il vous faudra voir si le gain en points vaut le coup. Faites vos calculs.

Il y a de petites et grandes économies. Mais il y a surtout matière à économiser avec les points de programmes de fidélité et de cartes de crédit. Est-ce que je possède toutes ces cartes de crédit ? Non, pas toutes à la fois. 

Je choisis mes batailles et j’y vais selon mes objectifs et mes dépenses à venir. Il y a des cartes de crédit que je conserve d’année en année. D’autres que je prends pour des projets précis et selon mes habitudes de vie. Et ma cote de crédit se porte très bien.

Êtes-vous prêt.e à définir vos objectifs ? Les moyens de les atteindre existent. 

PAR :BRIGITTE BRUNEAU

Source: https://www.noovomoi.ca/style-et-maison/finances/depenses-courantes-economies-points-cartes-credit.html

Débuter ma demande de prêt

Rapidement: obtenez votre argent maintenant

Vous aimeriez trouver la réponse par vous-même?
Consulter notre foire aux questions